L’Opéra de Reims

L'histoire

L'histoire

C’est en 1866, à la suite d’un concours public, que l’architecte rémois, Alphonse Gosset, obtient le premier prix pour la construction d’un nouveau théâtre.

En 1873, l’Opéra de Reims est inauguré.                                                                                     

Cependant, en septembre 1914, dès les premiers bombardements, le théâtre est touché : la coupole et le grand lustre s’effondrent. Un incendie achève l’œuvre de destruction et à la fin de la guerre, seule reste debout la façade.

La reconstruction

Lors de la reconstruction, les architectes Maille et Sollier respectent l’œuvre d’Alphonse Gosset. La restauration s’achève en 1931.

En 1997, l’Opéra de Reims ferme ses portes pour des raisons de sécurité et de gros travaux de mise aux normes et de décoration sont entrepris.

Les architectes Henri Dumont, Bertrand Nivelle et Guignard sont chargés des opérations.

La décoration de l’opéra s’inspire essentiellement du style art déco.                             

La salle est caractéristique des théâtres à l’italienne, dont la multiplication des constructions au cours des XVIIIe , XIXe et début du XXe siècle, incarne l’expression d’une société compartimentée et hiérarchisée.

La disposition des sièges en fer à cheval laisse place au jeu du regard

Le lustre de la salle, bouclier lumineux de 7,5 mètres de diamètre en fer forgé et en verre coloré, est « signé » Edgar Brandt.

Il fut réalisé en 1929 par les ateliers Simon. Sa lumière froide comme un diamant tranche avec l’atmosphère chaude de la salle.

Tout autour de ce dernier court la fresque de Rousseau Decelle.
Réalisée en 1931, elle a pour thème : “ Les arts du Théâtre naissent des Fêtes de Bacchus ” et vous pouvez y distinguer quatre scènes décoratives.

Un dispositif acoustique est camouflé dans les motifs en relief qui courent tout autour de la salle. Ce motif récurrent, gravé au verso des fauteuils en bois, fait désormais partie intégrante du lieu.

L’inclinaison du plateau de 4% permet l’amélioration de la visibilité des spectateurs en faisant écho à l’inclinaison du parterre, ainsi que l’amélioration de la perspective des décors et de l’acoustique.

Une salle de répétition munie d’une grande estrade avec la même pente de 4% se situe dans les combles qui forment la coupole au dessus du bouclier lumineux.

Le projet

Édito saison 24.25

Ouvrir grand les portes de l’opéra ! Accueillir tous les publics ! Aller vers tout le territoire ! Offrir, plus que jamais, une programmation diversifiée à destination tant des fans d’opéra que des curieux, du jeune et du très jeune public, des amateurs de théâtre et de musique, des gourmands de concerts, de musique de chambre, de danse, de jazz ou de création contemporaine ! Sillonner le territoire avec notre Orchestre de l’Opéra (pour cette saison, se furent 4552 km parcourus) pour des concerts réjouissants et fédérateurs ; et encore, concevoir des spectacles pour et avec les élèves des écoles et collèges rémois, représentés avec l’orchestre sur la scène de l’Opéra – le bien vivre ensemble par la musique et le théâtre.

Particulièrement riche et brillante, 24.25 est notre première saison en pleine programmation. Elle poursuit l’impulsion donnée dès la saison dernière, saison de transition qui a vu un fort accroissement de l’activité de notre Maison tout comme une augmentation significative de la fréquentation et de son rayonnement sur le territoire régional (à l’occasion de la tournée Tout est pour vous ! ) et national (notre orchestre a joué onze représentations de L’Enlèvement au sérail dans huit villes différentes). Quatre nouvelles coproductions lyriques de haut niveau, une création française, une recréation au XXIe siècle ainsi qu’une reprise jubilatoire marquent notre nouvelle saison qui se décline sur la thématique des contes.
Car trois de nos grands ouvrages lyriques (Cenerentola, Les Contes d’Hoffmann, Les Contes de Perrault) sont des contes ou des ouvrages issus de contes et, notre opéra participatif Un Élixir d’amour en revêt tous les atours. Des ouvrages lyriques qui parlent tout autant à la jeunesse qu’ils questionnent l’âge adulte.
À ces contes scéniques s’associent les programmes concertants de l’Orchestre de l’Opéra, narrations musicales pleines de savoureuses surprises qui filent la métaphore : Il était une fois… qui ouvrira la saison de l’Opéra, et …Et ils eurent beaucoup d’enfants que le public du territoire pourra savourer en tournée.

Et aussi… plein d’autres bijoux qui viennent encore s’ajouter aux plaisirs de l’opéra – des bijoux à découvrir au fil de ces pages. Nous sommes tellement heureux d’accueillir le fantastique orchestre Les Siècles et la violoncelliste Sol Gabetta, la Geneva Camerata et ses instrumentistes qui dansent, les excitants concerts A-Ronne et Venus Rising, l’éblouissant Quatuor Arod, Véronique Gens accompagnée par Les Surprises et leurs passionnantes Reines, le Umlaut Orchestra qui recrée l’incroyable Zodiac Suite de Mary Lou Williams, ou encore les Cantos Brujos – expérience musicale hors norme – de Jean-Marie Machado. La recréation d’Ubu Roi d’Alfred Jarry avec la musique de scène originale de Claude Terrasse s’annonce comme un moment d’exception, tout comme la fascinante Passion de Simone, de Kaija Saariaho proposée dans le cadre de FARaway.


Rarement la scène de l’Opéra aura accueilli spectacles de danse plus enthousiasmants ; la grande Carolyn Carlson et ses danseurs vont présenter l’une de leurs plus belles créations, Tree, tandis que le passage à la nouvelle année verra le retour du ballet avec orchestre : Angelin Preljocaj et sa compagnie vont danser un Lac des cygnes emblématique de l’œuvre du chorégraphe. Et l’Opéra renoue également avec la tradition du ballet avec orchestre live !
Kaori Ito va, quant à elle, présenter sa création Robot, l’Amour éternel, émouvant et troublant moment de danse qui va fasciner les spectateurs de tous âges.

Amener les plus jeunes à l’opéra ou aller vers eux, transmettre le goût du spectacle musical en proposant tout à la fois une initiation, un divertissement et une réflexion à partir d’œuvres adaptées au jeune public fait partie de notre ADN. Outre les spectacles que nous avons choisis parmi les meilleurs du genre : Et Op’ !, création de l’Opéra de Reims pour le très jeune public (6 mois - 3 ans) vivra tant à l’Opéra qu’en tournée dans les crèches et établissements pour la petite enfance de Reims et de la Marne. De même, deux grands projets pédagogiques avec orchestre verront le jour avec les écoles et collèges du territoire, et seront représentés en fin de saison sur la scène de l’Opéra (Hélène ou la voix disparue).

L’Opéra de Reims est un bien précieux que nous avons tous en partage, dans la salle, sur les routes ou en coulisses. Alors, forcément et plus que jamais : De l’OR pour tout le monde !

Nous vous souhaitons, avec enthousiasme, une très belle saison 24.25 !

Le Comité de Direction de l’Opéra de Reims
Benjamin El Arbi, Mathieu Franot,
Christophe Mirambeau, Pascal Neyron

L'équipe

COMITÉ DE DIRECTION

Benjamin El Arbi

Mathieu Franot

Christophe Mirambeau

Pascal Neyron

ADMINISTRATION

Florence Mazingant
Administratrice
florence-mazingant@operadereims.com

 

Lucie Robineau
Directrice de production

 

Lise Nivelle
Comptable principale
lise-nivelle@operadereims.com

 

Amina Hadj Doula
Responsable de l'accueil des artistes et du public / 06 77 06 70 64
amina.hadj-doula@operadereims.com

SECRÉTARIAT

Hanan Zaida
Assistante de direction / 03 26 50 31 00
secretairededirection@operadereims.com

COMMUNICATION / RELATIONS AVEC LES PUBLICS

Caroline Mora
Directrice de la communication et des relations avec le public / 03 26 50 31 04
caroline-mora@operadereims.com

 

Leslie Marques
Responsable des relations avec les publics / 03 26 50 31 06
leslie-marques@operadereims.com

 

Jean-Baptiste Cagny
Chargé de Communication, Graphiste
jb-cagny@operadereims.com

 

Hugo Chaillou
Attaché à l’information
hugochaillourp@operadereims.com

 

Lallie Dogny
Community manager / étudiante en alternance
cm@operadereims.com

 

Guillaume Nicollin
Chargé des actions culturelles scolaires / étudiant en alternance
actions-scolaires@operadereims.com

 

Laure Bergougnan
Enseignante relais
laure.bergougnan@ac-reims.fr

BILLETTERIE

Sylvie Hatte
Responsable de la location / 03 26 50 03 92
billetterie@operadereims.com

 

Sandrine Leclerc
Chargée de billetterie et des publics en situation de handicap / 03 26 50 31 03
sandrine-leclerc@operadereims.com

TECHNIQUE

Abdellatif Touajar
Directeur technique / 03 26 61 91 93
abdel-touajar@operadereims.com

 

Sébastien Carlier
Régisseur général / 03 26 61 91 95
sebastien-carlier@operadereims.com

 

Coralie d'Almeida
Régisseuse de scène et d'orchestre

 

Jean-Luc Hamdi
Régisseur son

 

Éric Deforge
Antoine Vacter

Régisseurs lumières

 

Éric Gay
Réalisateur décors

 

Francis Henry
Technicien

 

Maxime Garcia
Technicien CAO/PAO en charge des partitions
scores.reimsopera@gmail.com

 

Patrice Thilmany
Employé polyvalent

 

Dominique Varlet
Employée polyvalente

HÔTES ET HÔTESSES D'ACCUEIL

Marie-Amélie Claudon
Claire Dopierala
Jean-Luis Ferreira
Lolita Grasset
Léa Lefèvre
Léona Meneghin
Nolwenn Mezerette
Pauline Ranger

SANS OUBLIER

 

Tous les renforts temporaires, qu’ils soient salariés en contrat à durée déterminée, intermittents du spectacle ou stagiaires, qui nous accompagnent tout au long de la saison.

L'Opéra et le conservatoire, ça va de soi !

C'est un fait historique. L'institution Conservatoire est depuis sa fondation en 1795 le socle sur lequel s'appuie la pratique musicale professionnelle et amateur.

Dessinés sur le modèle structuré sous Napoléon au cours des deux derniers siècles, elles s’appuient sur des standards d’éducation artistique d’une exigeante qualité. Et les maisons de théâtre musical et d’opéra sont le débouché le plus naturel des artistes professionnels formés dans ces établissements. Le Conservatoire de Reims a formé de nombreux
interprètes chanteurs, instrumentistes ou chorégraphiques qui ont fait rayonner leur talent tant sur la scène ou dans la fosse de l’Opéra de Reims qu’ailleurs en France ou à l’étranger.


Dès lors, établir une forte connexion entre l’Opéra et le Conservatoire Régional de Reims est tout aussi logique et nécessaire qu’évident. Les artistes en formation au Conservatoire se verront ouvrir des Scènes Ouvertes, occasion
d’entendre en concert l’aboutissement de leur travail sur les œuvres préparées dans le cadre de leurs études, tout comme le projet d’une Académie d’orchestre, où les instrumentistes en fin de cycle pourront, à l’occasion d’une production ou d’un concert, rejoindre les pupitres de l’Orchestre de l’Opéra de Reims et bénéficier d’une expérience en condition réelle,
et se nourrir de l’expérience et des conseils des musiciens professionnels de l’Orchestre.


Les musiciens et étudiants chefs d’orchestre du Conservatoire pourront également, au cours de la saison, jouer lors des spectacles pédagogiques et activités de médiation culturelle menés dans le cadre de l’Opéra. Enfin, l’Orchestre de l’Opéra viendra interpréter, au mois de février, le joyeux concert intitulé Tout est pour vous ! dans le bel auditorium du Conservatoire.

Un orchestre pour un opéra et un territoire

L’Orchestre de l’Opéra de Reims est la phalange symphonique indispensable à la vie de notre Maison.

À la fois orchestre de fosse et formation pour le concert, sa polyvalence en fait incontournable acteur de la vie de l’Opéra,
du Département et de la Région. Soutenu depuis 2012 par le Ministère de la Culture, la Drac Grand Est, la Région Grand Est et le Département de la Marne, l’Orchestre est un pôle d’excellence de l’Opéra que le Comité de Direction a à cœur de voir s’épanouir, exister, progresser et prendre toute sa place dans notre Maison et sur le territoire. Très présent dans la saison 23.24, la phalange rémoise sera autant dans la fosse (Rusalka, L’Enlèvement au Sérail) que sur scène (Tour d’Orchestre à Bicyclette, 151 !) ou qu’en tournée dans de nombreuses villes de France (L’Enlèvement au Sérail) et sur tout le territoire marnais et Grand Est, avec la tournée de Tout est pour vous ! concert imaginé autour de Maurice Yvain. Tout est pour vous !, également présenté à Reims, est, comme le seront désormais tous les concerts ou spectacles décentralisés, l’une des ramifications issues de la programmation de l’Opéra. Le Comité de Direction a la volonté de faire rayonner l’Orchestre de l’Opéra, à travers toute la région et de proposer ses concerts au plus grand nombre de communes du territoire – et cette saison, la dizaine de dates de tournée régionale de l’Orchestre, de Cormontreuil à Montier-en-Ders en
passant par Vitry-le-François ou Sézanne, en est la première illustration.

Avec le soutien du Ministère de la Culture – la Drac Grand Est, la Région Grand Est et le Département de la Marne

Partenariats

Collectif Io

En résidence de trois ans à l’Opéra de Reims depuis septembre 2018. Créé en 2008 par Thomas Nguyen, le Collectif Io a pour vocation de donner vie à de multiples projets pluridisciplinaires. Musiciens, auteurs, illustrateurs, comédiens, éclairagistes, tous ont à cœur de faire advenir des créations artistiques qui laissent la part belle à l’imaginaire, l’inédit et l’inouï. Le Collectif Io souhaite aussi participer à l’action culturelle sous toutes ses formes, notamment par le biais d’ateliers animés par des professionnels pour les publics amateurs avides de pratiques artistiques. Le Collectif a aussi fait naître la Troupe de jeunes, amenée à prendre une part active dans des spectacles, La petite marchande d’allumettes en novembre 2011, Promenons-nous dans les contes en 2013, Pinocchio(s) en 2017,et la Caravane des livres, une bibliothèque ambulante qui va à la rencontre du jeune public.

 

http://www.collectif-io.fr/

Compagnie lyrique Les Monts du Reuil

En résidence longue à l’Opéra de Reims

Par sa vocation à redécouvrir, transmettre et rendre accessible des œuvres inédites, la compagnie insuffle dans le paysage culturel actuel un élan vivifiant.

L’exigence musicale et théâtrale de la compagnie invite le public à une écoute et une réflexion philosophique ludique et pertinente, imprégnant chaque spectateur d’une richesse profonde et durable.

Posant les jalons d’un mouvement artistique novateur, la compagnie ouvre la voie à des projets qui sauront toucher et atteindre le plus grand nombre. Porteuse d’un souffle baroque pleinement contemporain, la compagnie les Monts du Reuil appelle aujourd’hui à une aventure humaine empreinte de complicité et de partage.

 

https://lesmontsdureuil.fr/